20100210 - Snuff 102 - Mariano Peralta - 2007 - Argentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20100210 - Snuff 102 - Mariano Peralta - 2007 - Argentine

Message  Scorpio Killer le Ven 1 Avr - 12:11

http://www.imdb.com/title/tt0984118/

Présents : Sato Lover, Night Prawler, D., Pink Watcher, Tao, Scorpio Killer

Report de Tao, suivi de quelques commentaires de membres du cercle :

Comme son titre l’indique il s’agit d’un snuff movie, bien entendu pas un vrai (trop cher) malgré l’intro spécifiant que toutes les scènes de torture sont réelles.
L’histoire : si on considère les fréquentes interruptions des scènes de torture (surtout au début) disons que c’est l’histoire d’une journaliste qui s’intéresse aux snuffs interviewant une sorte d’intellectuel sur le sujet. D’après ce dernier les snuff movies ne peuvent pas exister pour la simple et bonne raison que c’est une pièce à conviction trop exploitable par la police, à moins que certaines conditions soit réunies…
Donc le snuff : 3 femmes se font buter (dont la journaliste) après moult tortures par un mec cagoulé. Voici la liste non-exhaustive des tortures : doigts tranchés au sécateur, couteau dans le vagin, bouche, énucléation d’un œil, avortement au croc de boucher (et oui il y a même une femme enceinte), étouffements dans un sac plastique, mais mains et pieds servent aussi copieusement à infliger les sévices.
Le montage et la qualité des images sont médiocres, ca fait plus vrai, néanmoins des séquences de torture animale réelles sont présentes. Pour revenir à l’histoire, la dernière victime, la journaliste, réussit à s’échapper alors que le tueur qui n’est autre que l’intellectuel mentionné précédemment est occupé à démembrer à la scie à métaux le cadavre de la victime numéro 2 (en fait la 101ème) après l’avoir baisé (enfin le cadavre)… bref, la journaliste, se fait buter elle aussi, le compte est bon : 102.
Inutile d’exposer les théories fumeuses du pseudo-intellectuel pour saisir l’essence de ce film underground argentin que seul Tao n’a pas apprécié, ce qui le hisse sans nul doute au rang de film culte du cercle !


Réponse de D. :
Tao, soit toi, soit moi n'avons pas vu la fin du film.

Moi j'ai envie de dire que la journaliste ne meurt pas mais bute l'intellectuel.

Sinon, pour la qualité des images, c'est évidemment volontaire afin de donner une ambiance plus glauque au film.

Sinon, pour la journaliste, était-ce prévu par l'intello d'aller la séquestrer ou bien, comme il l'a dit, c'est juste parce qu'elle est tombée sur des photos de lui butant des filles (bien fait pour elle dans ce cas, elle avait qu'à pas fouiller !) ?

Pink Watcher :
Merde Tao c'est endormi avant le film... ou il nous parle de ses fantasmes

Tao
Arf grillé ! je me suis effectivement peut-être un peu assoupi à la fin du film, mais zetes sur qu'elle arrive a buter le tueur ? parce que la ca veut dire que c'est un film qui "finit bien", moralisateur, et tout ca... en somme encore une conspiration capitalo-sioniste !
Bref je me demande même pourquoi j'ai pas été réveillé par des cris de protestation ;-)

Sato Lover
>>>>>Bref je me demande même pourquoi j'ai pas été réveillé par des cris de protestation ;-)
On a bien essayé pourtant.... !! Wink
Du reste, j'avais noté dans un mail précédent que n°102 n'était pas morte...

Scorpio Killer
Habituellement, le report est plus l'occasion de donner son avis sur le film que de le raconter, car on a imdb pour ça.
Mais la façon de Tao de le raconter vaut le coup, donc bravo ! D'ailleurs, en lisant le report, bien que tu n'aies pas aimé le film, je pense que tu vas donner à Leather face l'envie de le voir !!!!

Pour les absents, vous pouvez voir le film dans son intégralité ici :
http://mx.video.yahoo.com/watch/5196354/13731114
hélas il est en vost en russe je crois... C'est à la fois un avantage et un inconvénient. En effet, les paroles sont importantes... pour le réalisateur du moins. Selon moi, c'est un des principaux défauts du film.

Effectivement, l'intello comme l'appelle Tao tient un discours sur le pouvoir de l'image dans notre société, et la devise du film est : "Why being moral... If we can be anonymous."
Il y a en effet une critique de notre société basée sur le visuel à l'intérieur du film. On sent notamment une critique du porno, genre : "tu regardes un porno sur le net pour commencer, ensuite tu regardes une fille se faire torturer, ensuite tu la tortures toi-même"...
Le réalisateur se retrouve donc à critiquer la société du voyeurisme en faisant un film s'adressant à un public de voyeurs... curieux paradoxe. Il se la joue Haneke (Funny Games), critique acerbe de notre société, mais ne résiste pas à la tentation de nous montrer plein d'images trash (ce que Haneke évite superbement dans Funny Games). Il est constamment le cul entre deux chaises, je montre, je montre pas, pour arriver au final à souvent couper des scènes juste au moment crucial, justement celui qu'on ne voulait pas rater (maintenant qu'on est là, autant voir ça jusqu'au bout !).

Au final, un bon film gore, mais qui pêche quand même par le trac d'aller jusqu'au bout, la volonté de conserver un discours moral, alors que selon moi, clairement, le réalisateur est un taré, d'ailleurs son film a été interdit dans la plupart des pays du monde ! On pourrait pourtant dire que son discours est moralisateur et qu'il est destiné à être diffusé dans les écoles "regardez ce qu'il ne faut pas faire, évitez d'aller sur le net chercher des images cochonnes, voilà où ça mène, je vous le montre un peu mais pas vraiment...."

N'est pas Haneke qui veut (mais le gars est un fan, c'est clair, vu la première scène où on voit un cochon se faire égorger qui m'a bien fait penser à l'intro de Benny's video).

A part ça, je pense que Tao s'est endormi avant la fin, car effectivement le film se termine sur un happy end, la dernière nana arrive à s'en sortir... ce qui est un peu minable et va à l'encontre de la définition même de snuff movie, que celui-ci cherche clairement à imiter.

Donc, un film argentin qui sort de l'ordinaire, à voir, mais le réalisateur a encore des progrès à faire, il doit apprendre à faire moins de concessions à notre société moralisatrice et bien-pensante !!!!
avatar
Scorpio Killer
Admin

Messages : 52
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum